Archidona

Vivant au rythme d'une chaleur amazonienne , Archidona est une petite ville équatorienne modeste, perdue au milieu d'un paysage sauvage dominé par la jungle. Effectuer un voyage vers cette destination imprégnée d'Histoire, de culture et de traditions permet de comprendre le fondement philosophique des habitants de la ville. À travers ses paysages naturels et exceptionnels, Archidona vous réserve également une expérience rafraîchissante et riche en surprises.

Histoire

La nomination de la ville est dérivée du mot « archi » qui veut dire abondant et « dona » qui signifie cadeaux. Mais, historiquement, elle fut adoptée par le capitaine Bartolomé Marin en hommage à sa ville natale en Espagne, portant le même nom.

À l'époque de la conquête espagnole en Amérique du Sud , Archidona était considérée comme l'une des villes les plus importantes de l'Amazonie équatorienne. Elle était du 8e jusqu'au 19e siècle, la capitale de l'Amazonie et la première ville fondée par les espagnols dans l'Équateur oriental. Sous la dynastie Omeyyade d'Andalousie, la ville était considérée comme le berceau des périodes les plus brillantes et les plus savantes d'Espagne.

Pendant les affrontements entre les espagnols et les martyrs de Jumandi, la ville d'Archidona fut détruite et dépeuplée. Malgré cela, elle fut reconstruite et devint l'une des plus grandes villes de l'Amazonie, grâce à l'entrée des Jésuites en 1638. Suivant un décret suprême le 11 mai 1861, elle devint officiellement capitale de la province de l'Oriente.

Aujourd'hui

Située à 7 km au sud de Cotundo, sur la vallée près de la rivière Misahualli dans la région amazonienne de l'Équateur, la ville d'Archidona s'étend sur 3904,3 km. La circonscription de l'Archidona est organisée en une seule paroisse urbaine et 3 paroisses rurales. En Équateur, le mot paroisse désigne les territoires au sein de la division administrative municipale. Sa population compte en 2010 environ 5478 habitants. Elle est composée essentiellement du peuple Kichwa.

Les Kichwa sont un peuple très conservateur concernant l'Histoire de la ville et la culture traditionnelle. Tout au long de l'année, il y célèbre plusieurs festivités commémorant des faits historiques, religieux et culturels. Pour bien connaître la valeur culturelle et historique de la ville, il est très intéressant de s'y rendre pendant la célébration de ces festivités. Aux mois de février et mars, vous pourrez assister au festival de la plage , en avril aux festivités de fondation et cantonisation, puis après, la Fiesta de la Chonta du 22 au 25 avril. Pendant le mois de novembre, les locaux partent pour le Pèlerinage de la Vierge de Quinche.

Le paysage d'Archidona est essentiellement formé par des collines recouvertes d'une forêt d'oliviers. Étendue dans une zone très humide, la nature y est comme un havre de paix pour de nombreuses espèces endémiques. Elle fait partie des plus importants atouts de la ville. Les touristes de la région s'y rendent pour découvrir la biodiversité et apprécier ses paysages idylliques avec les montagnes de l'Arc calcaire central de Malaga comme toile de fond.

La ville d'Archidona a su conserver depuis le 18e siècle, dans son ancien quartier, plusieurs vestiges arabes et un certain nombre de monuments historiques. Ces derniers sont déclarés Ensemble Historique et Artistique de la ville. Dans son architecture ancienne, les monuments s'imposent avec de superbes portails baroques, des façades maniéristes et des tours polygonales avec de la brique rouge ornée de céramique vernie. La ville dispose aussi des restes préhistoriques laissés par les Phéniciens, les Romains et les Arabes. Son château et ses murailles demeurent la parfaite représentation de la beauté des architectures à l'époque d'Al-Andalus.

Les grottes de Jumandi

Chargées d'Histoire, de mythes et de richesses naturelles, les cavernes de Jumandi figurent parmi les attractions les plus remarquables de la province de Napo. SItué à environ 2 km de la ville, cet endroit est connu par ses formations rocheuses formées par des stalagmites et des stalactites. C'est un centre de divertissement composé de piscines et des toboggans naturels formés par le granite. Pour les locaux, les grottes de Jumandi font partie des vestiges sacrés qui marquent une période turbulente dans l'histoire de l'Équateur. L'endroit abrite par ailleurs plus de 160 espèces de chauves-souris.

L'église culturelle du Sacré Cœur de Jésus d'Archidona

Construite en 1950 par les frères de la mission Josefina, l 'église culturelle du Sacré Cœur de Jésus de Archidona a été inaugurée le 21 juin 1945. Il s'agit de l'un des plus grands et plus importants patrimoines catholiques en Équateur. La structure a été bâtie au centre de la ville avec ses murs exprimant l'Annonciation à Marie par la Trinité, ses 6 autels de 36 m et ses 2 statues de San José.

La rivière Misahualli

Au cœur de l' Amazonie équatorienne , la rivière Misahualli ravive les environnements et les écosystèmes aux alentours de Archidona. Grâce aux paysages indescriptibles qui l'entourent, cette rivière est devenue un point de repère pour faire du rafting et de la baignade.

Le parc national de Sumaco

Le parc national de Sumaco permet d'apprécier un écosystème hautement peuplé par des espèces endémiques. Sur une vaste superficie de plus de 2 km², cette réserve naturelle est formée par des paysages de hautes montagnes, des forêts brumeuses, des canyons profonds et des rivières gracieuses. C'est pourquoi il est le foyer de nombreuses espèces comme le tapir, le jaguar, le tigrillos, la loutre ou encore l'ours. On y trouve également des oiseaux tels que les toucans multicolores, les tanagers et les colibris. Au total, le site abrite près de 654 espèces d'oiseaux.

Climat

La région d'Archidona connaît un climat océanique chaud sans saison sèche (classification de Köppen-Geiger). Les précipitations moyennes grimpent jusqu'à 322,3 mm.

Pendant la majeure partie de l'année (sauf en hiver), la température y est plutôt agréable avec une moyenne de 14,2°C. Juillet et août sont les mois les plus chauds tandis que le plus froid est enregistré au mois de janvier avec une température moyenne de 7.4°C.

Comment s'y rendre ?

La ville de Archidona se trouve à 174 km de la ville de Quito, soit à 3h de route. Depuis Quito et Tena, Archidona est reliée par des routes en pavées. Plusieurs coopératives de bus assurent la liaison entre la région de Quito, Pifo, Baeza, Archidona et Tena.

Que faire à Archidona ?

  • -- Visiter les grottes de Jumandi pour découvrir ses plus belles formations rocheuses naturelles.
  • --Admirer l'église culturelle du Sacré Cœur de Jésus d'Archidona , l'une des plus incroyables architectures de la ville.
  • --Faire du rafting sur la rivière Misahualli et apprécier les paysages idylliques qui l'entourent.
  • --Explorer le parc national de Sumaco pour connaître la biodiversité locale.
7 photos

Bonjour

Je suis Carole de "Aventure Ecuador". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+593 (2) 2869400