Baeza

Baeza

En tant que patrimoine culturel de l'Équateur , Baeza est une destination touristique très populaire. C'est une parfaite escale à basse altitude avant de franchir la jungle amazonienne , surtout pour les touristes qui ne sont pas fans d'altitude. Cet endroit, chargé de vestiges historiques, promet d'intéressantes activités touristiques. Il bénéficie également d'un paysage surprenant grâce à sa situation qui est dans une région amazonienne de l'Équateur.

Histoire

Baeza fut officiellement fondée le 14 mai 1549, au moment où les Espagnols ont édifié la ville de Quito. Elle doit son nom à une ville espagnole portant le même nom.

Jusqu'en 1680, une série de catastrophes comme la famine frappa la ville et les régions qui l'entourent. Le 11 décembre 1578, un soulèvement d'Indiens tua presque tous ses habitants. Suite à quoi, le reste de ses habitants quitta la ville et s'installa dans d'autres régions. Ce n'est qu'avec l'arrivée des Jésuites en 1851 que sa population augmenta.

Aujourd'hui

Située à mi-chemin entre Quito et la forêt amazonienne dans la vallée de la rivière Quijos, Baeza est l'une des plus grandes villes de la province de Napo. Siège du canton, elle est l'une des villes les plus proches de la capitale Quito. Sa population est essentiellement formée par les indigènes Quijos-Quichua, les premiers habitants de l'Amazonie. La ville compte en 2001, environ 1 220 habitants.

Géographiquement, Baeza est organisée en une seule paroisse urbaine et 5 paroisses rurales. Le terme « paroisse » est utilisé en Equateur pour désigner les divisions administratives municipales. Mais, historiquement, la ville se divise en deux quartiers dont l'ancien Baeza ou le Baeza colonial connu sous le nom de Baeza Antiguo.

Le nouveau Baeza est plat tandis que l'ancien Baeza s'élève sur une colline pittoresque. Le Baeza colonial possède cependant un grand potentiel sur les activités touristiques et abrite d'importants vestiges historiques. Le quartier se compose de 36 maisons en bois d'une architecture très modeste conçues avec de petites fenêtres, de grands balcons et des patios devant et derrière. En 1995, suite à la demande de l'Institut Ecodesarrollo de la région amazonienne de l'Équateur, la vieille ville de Baeza devient un véritable monument historique national.

La randonnée au cœur d'une jungle épaisse qui couvre les montagnes vertes fait partie des activités touristiques les plus intéressantes. Elle permet aux randonneurs de découvrir et d'apprécier l'écosystème amazonien. Pour une durée de deux heures, l'itinéraire commence dans la ville de Baeza, continue avec une balade à vélo en traversant la jungle, rejoint la cascade de San Rafael et se termine par une descente à 2000 m jusqu'à la vallée de Tumbaco.

Située à 5 minutes au nord de Baeza sur la côte gauche de la rivière Quijos, la Réserve Ethnobotanique « Cumanda » s'étend sur une forêt protégée de 36 320 km². Avec des caractéristiques très humides pré-montagnardes, cet endroit est un foyer pour de nombreuses espèces endémiques. Durant votre visite, vous pourrez vous promener, faire de la photographie et observer la faune et la flore. Vous y rencontrerez des iguanes, des coqs de la roche, des perroquets, des toucans des Andes, des pava de monte (connue sous le nom de Pénélope Yacouhou), des écureuils et des cuchochu.

Se jetant sur une hauteur de 150 m, la cascade de San Rafael est la plus haute cascade de l'Équateur. Le volume d'eau y est incroyable, laissant ses visiteurs à bout de souffle. À la base de la cascade, les chutes d'eau sur les rochers génèrent une énorme brume qui jaillit comme des nuages blancs.

Pour connaître l'ancienne facette de Baeza, visiter le musée de Baeza est le moyen le plus intéressant. Lors de votre passage, vous pourrez y admirer 80 photographies de l'ancienne Baeza et de ses environs. Des expositions permanentes aux archives historiques rappellent à la génération future l'histoire de la ville jusqu'au début du 20e siècle. Certains objets anciens souvent utilisés par les colons sont également exposés dans le musée.

L'ancienne place de Baeza est le véritable témoin de presque tous les événements sportifs, sociaux, civiques et culturels de la ville. Très populaire, cet endroit est aujourd'hui transformé en un attrayant parc touristique et complexe de loisirs. Durant la visite de ce parc, les touristes pourront s'amuser dans les espaces verts entourés d'air pur ravivé par la tranquillité amazonienne.

Climat

Culminant à plus de 1 400 m d'altitude au milieu d'une jungle épaisse, la région de Baeza bénéficie, selon la classification de Köppen-Geiger, d'un climat océanique chaud. Avec un taux moyen de 865,5 mm, les précipitations y sont très importantes surtout au mois d'avril qui est le plus humide. Le mois de juillet est le plus sec.

La température moyenne est de 14,1°C. Elle est de 14,4 °C en août et descend jusqu'à 13,8°C en novembre, qui est le mois le plus froid de l'année.

Bon à savoir - Le vendredi 3 mars 1978, cette ville a enregistré un record de froid de – 4°C, une température jamais existée dans la région.

Comment s'y rendre ?

L'intersection « La Y »

Avant de rejoindre la région de Baeza par vos propres moyens, il convient de connaître l'intersection « La Y », prononcée « La Yeh » en espagnol équatorien. C'est l'une des plus importantes intersections de la région. Il s'agit d'une fourche de 2 km qui descend vers Baeza. L'autre direction de l'intersection se poursuit jusqu'à Baeza avant de rejoindre le sud-est de Tena et de l'Oriente central.

Bus

Bien que la ville de Baeza n'ait pas son propre terminal de bus, elle est toutefois desservie par les bus en provenance de Quito à destination de Tena. Les bus s'arrêtent dans le centre du New Baeza. Certains bus de Quito de Lago Agrio passent à 2 km de Baeza et s'arrêtent à « La Y ».

Comment circuler ?

Pour parcourir la ville entière, il faut seulement 10 minutes à pied. La promenade entre les deux quartiers Baeza dure environ 5 minutes.

Que faire à Baeza ?

  • -- Explorer la Réserve Ethnobotanique « Cumanda » pour découvrir l'écosystème amazonien
  • --Découvrir l'histoire de la ville en visitant le musée de Baeza ainsi que le quartier colonial.
  • --Admirer la plus haute chute d'eau de l'Équateur , la cascade de San Rafael.
2 photos

Bonjour

Je suis Carole de "Aventure Ecuador". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+593 (2) 2869400