Bahía de Caráquez

A 545 km de Quito, Bahía de Caráquez, la capitale du comté Sucre est une station balnéaire prisée en Équateur. Paisible, propre et superbement moderne, elle attire chaque année des centaines de visiteurs. Revue de détail des points d’intérêt de Bahía de Caráquez, jolie ville aux édifices blancs, aux plages de sable interminables et aux larges avenues éclairées.

Histoire de Bahia de Caráquez

A environ 210 km de Guayaquil, la ville côtière de San Antonio de Caráquez (de sa véritable appellation) fut fondée en mars 1628 par Don José de Larrazabal. Bahía de Caráquez ou Bahía fut anciennement appelé Bahía de los Caras au cours de la conquête espagnole.

La ville fut construite sous le règne de Philippe IV d'Espagne , par ordre du président de l'Audience royale de Quito, le docteur Antonio de Morga . Vers la fin du XVIe siècle jusqu'au milieu du XVIIe siècle, période de la conquête espagnole, elle fut une route commerciale majeure , couvrant l'axe Panama-Quito. La colonisation favorisa le renforcement des relations commerciales entre le port du Pacifique en Amérique du Sud et celui d’Amérique centrale. Malheureusement, en 1629, les rois du Pérou décidèrent de privilégier le port de Santiago de Guayaquil au détriment de Bahía de Caráquez.

Au début du XXe siècle, un grand nombre de familles italiennes et libanaises occupèrent la ville côtière. Sa population actuelle, comptabilisée à environ 30 000 habitants, se compose essentiellement de mestizos et d’immigrants d'origine espagnole. La station de Bahía de Caráquez a été à la merci de tremblements de terre récurrents, notamment en 1997, en 1998 et récemment en 2016. Mais, à chaque fois, elle fit l’objet de restauration. D’ailleurs, lors du séisme en août 1998, la ville a été rebâtie sur le principe d' « ecocity », incluant dans son plan d'urbanisme des éléments de développement durable .

Les points forts de Bahia de Caráquez

Bahía de Caráquez est une petite ville côtière équatorienne, longeant la rive sud de l'estuaire formé par la rivière Chone et l'océan Pacifique. Soleil, littoral sablonneux, village de pêcheurs perdus sous les palmiers : l’anci en comptoir espagnol est une destination de rêve pour passer des vacances agréables en bord de mer.

Plage et farniente

À seulement 5 minutes en voiture de Bahía de Caráquez se trouve Punta Bellaca. Magnifique, cette plage vaut le détour pour ses paisibles rivages de sable fin.

Sur le côté nord de la péninsule Caráquez, la plage de Paseo de Roberto s’ouvre de bon cœur au nautisme. C’est le meilleur endroit pour pratiquer du kayak, du seadoo, du wakeboard ou du bateau-banane… Cette plage est également propice pour une parenthèse farniente, avec au programme baignade et bronzage. Vers 16 h de l’après-midi (heure locale), une séance de yoga est programmée près du corps de garde par plusieurs expatriés.

Autour du front de mer de Bahía de Caráquez, surplombant la baie et l’océan Pacifique, des petits hôtels et restaurants ont été aménagés. Caráquez la station balnéaire offre aussi les joies du parapente ou du surf près des falaises de Canoa ou une rencontre inédite avec les tortues centenaires de Galapagos Miguelito.

Le Musée de Bahia de Caráquez

Les férus de culture trouveront leur compte lors de la visite du Musée de Bahía de Caráquez. Sa collection de pièces archéologiques est d’une unique richesse, certaines datant de l'époque précolombienne. Aujourd’hui, plus de 600 œuvres s’offriront à votre regard au sein de ce musée, qui fut officiellement ouvert au public en 2004. Régi par la Banque centrale de l'Équateur, l’édifice est divisé en 5 zones :

  • 1er étage et mezzanine : Exposition archéologique
  • 2e étage : Exposition d'arts visuels
  • 3e étage : Centre d'investigation archéologique (dédié aux archéologues)
  • 4e étage : Auditorium (d’une capacité de 200 personnes)
  • 5e étage : Centre de documentation

Au 1er étage, se prolongeant jusqu’à la mezzanine, se trouve une belle collection d’objets archéologiques, comptabilisés à plus de 469. La collection est appelée « Origins, Caras, Jamas y Coaques ». En fait, cette exposition met en relief divers objets appartenant aux pays ayant occupé Bahía de Caráquez depuis l'époque précéramique jusqu'aux conquistadors espagnols.

Au 2e étage, vous verrez une exposition d’arts visuels axée sur l'évolution des cultures précolombiennes dans les domaines de la navigation, l'agriculture, la poterie et le commerce. Le Centre d'investigation archéologique, au 3e étage, abrite un dépôt de plus de 3 100 pièces. Mais ce qui fait réellement la renommée de ce musée c’est la réplique d'un voilier en bois de balsa.

L’entrée du musée Bahia de Caráquez est gratuite. Celui-ci est ouvert tous les jours de 9 h à 16 h. Par ailleurs, un guide parlant anglais peut être mis à la disposition des visiteurs.

Une autre attraction phare de Bahia de Caráquez est le Mirador de La Cruz. Cette tour en forme de grande croix offre une vue panoramique sur la péninsule de Bahia, les plages de San Vicente, Cerro Seco et Canoa, ainsi que sur les îles de mangrove groupées dans l'estuaire. Le meilleur moment pour visiter le Mirador de La Cruz est l’aurore ou le début de soirée. La vue au sommet de la tour y est tout simplement exceptionnelle.

Écotourisme et curiosités naturelles

- Bahia de Caráquez est également une destination intéressante si vous recherchez des sites naturels de qualité. Direction la réserve biologique de Cerro Seco, nichée au cœur des montagnes. Cette réserve abrite, sur une surface de 100 acres, une épaisse forêt tropicale sèche. En suivant les sentiers de randonnée de la réserve, vous arrivez au-dessus de l'océan Pacifique. Vous y trouverez des espèces de plantes endémiques, comme des arbres Guayacan, Palo Santo et Ceibo, sans oublier des variétés de cactus et d'orchidées.

- Le pont Las Caras, le plus long de tout l’Equateur, est un autre attrait touristique à voir lors de votre séjour à Bahia de Caráquez. Suspendu à 1,2 km au-dessus de la baie de Bahia de Caráquez, ce pont se prête parfaitement à la promenade à pied ou à vélo. Lors de la traversée, ne manquez pas les magnifiques points de vue sur l'île de Corazon. Le pont Las Caras accueille également la course annuelle de semi- marathon de Bahia Active de 10 km.

- Si vous avez envie d’un bon plan week-end à Bahía de Caráquez, faites donc un tour au Refuge naturel sur l'île de Corazon. Celui-ci se trouve près de Bahía de Caráquez, au sud de San Vicente. Il s’agit d’un refuge faunique menant des actions de développement durable sur l’ensemble des zones côtières du pays. Lors de vos excursions, vous sillonnerez plus de 100 hectares de mangroves, dont 50 ont été reboisées par la communauté autochtone. 99 espèces d'oiseaux ont fait des forêts de mangrove leur habitat naturel, à l’exemple de la colonie de frégates. Celle-ci constitue la plus importante colonie de Tower Island des Galapagos. La visite de la réserve dure de 3 à 4 heures.

Dans le cadre de ce tourisme responsable, plusieurs tour-opérateurs proposent un circuit à la carte entre Bahia de Caráquez et Manabi. L’offre de ces circuits quotidiens est variée, incluantl’observation des baleines à bosse,l’exploration de l’Isla Corazon, des zones humides de La Segua ou des forêts sèches. Les activités nautiques ne sont pas en reste (jet ski, kayak, SUP, balade en bateau-banane ou en tube tractable, ski nautique, parachute ascensionnel…).

Le climat à Bahia de Caráquez

Bahía de Caráquez bénéficie d'un climat de steppe, voire désertique. La saison sèche est assez venteuse et partiellement nuageuse. Toute l’année, le climat est chaud et oppressant. Les pluies y sont généralement faibles, avec des précipitations de 466 mm en moyenne.

La température moyenne annuelle varie généralement de 22 à 29 °C. Elle descend rarement en-dessous de 21 °C et n’excède pas les 31 °C. Mars est le mois le plus brûlant de l'année. A cette période, la température moyenne atteint 26.4 °C. Le mois d’août est le plus froid, avec une température moyenne de 24.0 °C.

Comment se rendre à Bahia de CaráquezCaráquez?

Depuis l’Equateur

La station balnéaire de Bahia de Caráquez est facilement accessible en bus. Le trajet ne vous prend que huit heures au départ de Quito et six heures au départ de Guayaquil. Caráquez Depuis le 3 novembre 2010, où le plus long pont du pays, dit pont Los Caras, a été inauguré, vous pouvez relier San Vicente et Bahia de Caráquez sur une distance de 2 km.

Depuis l’Europe

L’aéroport le plus proche de Bahia de Caráquez est l’aéroport de San Vicente, qui est pourvu d’une piste pavée d’une longueur de 1 900 m. Malheureusement, cet aéroport n’accueille pas des vols réguliers. Pour rejoindre la station par air, le plus simple est de prendre un vol pour Quito (avec une correspondance à Madrid, Lima, Panama City ou Bogota) et, de là, prendre un autre vol pour Manta. Chemin faisant, une voiture ou un taxi pourra vous déposer à Bahia de Caráquez contre un débours de 40 € (ou moins si vous savez négocier).

Balnéaire
1 photo

Bonjour

Je suis Carole de "Aventure Ecuador". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+593 (2) 2869400