Latacunga - Guide Équateur - Aventure Ecuador

Latacunga

Latacunga est le chef-lieu de Cotopaxi, une province de la partie centrale de l’Équateur. Cette ville située à deux heures de route de Quito présente un faible attrait touristique. Son charme repose plutôt sur son emplacement. En effet, elle est la porte d’entrée du Parc national de Cotopaxi, avec son volcan au sommet couvert de neige, et de celle du lac de Quilotoa, qui s’étend dans un cratère. Lors de votre visite dans la région, vous découvrirez l’Équateur rural, avec ses marchés indigènes. En outre, si votre voyage tombe au mois de septembre ou de novembre, vous aurez l’occasion d’assister au célèbre festival de la ville, Mama Negra.

Histoire

Latacunga fut fondée par les Espagnols en 1534 et s’appelait, à l’origine, Asiento de San Vicente Mártir de Latacunga. La ville revêtait une grande importance économique et politique à l’époque coloniale. Elle s’est libérée de la couronne espagnole le 11 novembre 1820. Sa population était de 63 842 habitants en 2010.

Latacunga aujourd’hui

Latacunga fait partie des principaux centres urbains, économiques et financiers de la partie centrale de l’Équateur. Son économie repose sur différentes industries (florale, minière, métallurgique, laitière…). La ville possède également de grands marchés et des centres commerciaux modernes, ce qui en fait d’elle un centre commercial important dans ce pays.

Que faire à Latacunga et dans les environs ?

Explorer la ville

Bien qu’elle ne soit pas comparable à Cuenca, qui affiche une superbe architecture, Latacunga mérite l’intérêt des explorateurs urbains. La ville a été le centre religieux de la région à l’époque espagnole. Plusieurs églises photogéniques se dressent encore dans son centre-ville. Vous y trouverez l’Iglesia Católica La Merced, l’Iglesia De Santo Domingo et La Catedral.

Visiter les marchés traditionnels

Contrairement au marché d’Otavalo, les marchés dans cette région ne ciblent pas les touristes. Ce qui vous permettra de découvrir l’Équateur rural dans sa version la plus réelle. Visitez ces marchés pour vous imprégner de la vie locale. Des produits variés sont proposés par les marchands, allant de la nourriture aux vêtements, tout en passant aux produits artisanaux et animaux. Les sites de marché les plus connus se trouvent à Sigchos, à Saquisili et à Guantualo.

Visiter le parc national Cotopaxi

Le Parc national de Cotopaxi est dominé le par le volcan du même nom, qui culmine à 5897 mètres au- dessus du niveau de la mer. C’est le deuxième plus haut sommet de l’Équateur, derrière le Chimborazo (6 268 mètres). Accompagné d’un guide, vous pourrez vous rendre à son sommet ou seulement à un refuge à couper le souffle situé à 4 500 mètres d’altitude. Le trekking n’est pas la seule activité offerte par le parc. La zone protégée est également propice à la promenade à vélo et à l’équitation. Il convient de signaler que le volcan est encore actif. Avant de vous y aventurer, renseignez-vous donc auprès des autorités locales.

S’émerveiller devant le lac de Quilotoa

Le lac de Quilotoa compte parmi les meilleures attractions de l’Équateur. Il est niché non loin de Latacunga et à près de 4 000 mètres d’altitude. Sa couleur, émeraude ou turquoise intense, varie en fonction de la luminosité et des conditions météorologiques.

Parcourir la Boucle de Quilotoa

La Boucle de Quilotoa vous plongera entièrement dans le charmant paysage de cette région, avec ses terres agricoles, ses nombreux petits villages, ses anciens volcans, etc. Sa popularité ne cesse d’accroître depuis qu’elle a été balisée. Mesurant 200 kilomètres, cette boucle commence et se termine à Latacunga. Prévoyez deux ou trois jours pour pouvoir  la parcourir.

Assister au festival de Mama Negra

Chaque année, de nombreux festivals se déroulent à Latacunga. Mais le plus célèbre est celui de Mama Negra, qui a été déclaré patrimoine culturel immatériel de l’Équateur. Il est célébré le 23 et 24 septembre, mais aussi le 11 novembre, lors de la fête de l’Indépendance de la ville. Tout en mélangeant des traditions autochtones, espagnoles et africaines, cette célébration met en l’honneur la Vierge de l'église de la Merced, connue également sous le nom Notre-Dame du Volcan.

Découvrir les peintures de Tigua

Tigua est un petit village situé à une heure de Latacunga. La localité est connue pour ses peintures, dont l’origine remonte à l'époque inca et pré-inca. Ces œuvres d’arts sont réalisées sur des toiles de moutons et dépeignent la vie quotidienne des indigènes ou les légendes locales. Elles arborent des couleurs chatoyantes qui captivent le regard.

Infos pratiques

Quand visiter ?

Latacunga présente un climat printanier tout au long de l’année, avec une température moyenne annuelle de 13,6 °C. La région n’enregistre que deux saisons : un hiver doux et pluvieux, qui s’étend d’octobre à mai, et un « été » sec et frais, qui commence de juin à septembre. Naturellement, c’est au cours de cette seconde saison qu’il est indiqué de la visiter. Vous pouvez également étendre votre séjour au mois de novembre, qui est le mois le plus chaud de l’année, avec une moyenne de 15,1 °C.
Comment s’y rendre ?

La ville est située sur la route panaméricaine. Elle est accessible en bus et en train depuis Quito. Si vous souhaitez la rejoindre en peu de temps, sachez que cette localité dispose également d’un aéroport, qui est relié à d’autres villes de l’Équateur ainsi qu'à d’autres pays.

6 photos

Bonjour

Je suis Carole de "Aventure Ecuador". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+593 (2) 2869400