Parc National Yasuni

Le parc national de Yasuni est un sanctuaire naturel de la biodiversité équatorienne. Cet endroit est salué pour sa grande diversité d’amphibiens, d’oiseaux, de mammifères et de plantes. Une excursion dans cette zone protégée vous réservera un moment magique à la découverte de la nature. Une végétation luxuriante, des lagunes, des lacs au cœur d’une forêt primaire, de nombreuses rivières, des villages authentiques, des espèces animales et végétales endémiques… le parc joue un rôle important dans la protection des ressources génétiques et assure par ailleurs l’équilibre harmonieux qui règne entre l’homme et la nature.

Histoire

Le parc national de Yasuni ouvrit officiellement ses portes le 26 juillet 1979. Faisant partie des 44 zones protégées de l’Équateur, le parc est déclaré par l’UNESCO en 1989 comme étant une réserve de biosphère. Essentiellement formée par de sols rouges argileux, cette zone est très riche en gisement pétrolier. C'est pourquoi, elle est aujourd’hui menacée par l’exploitation pétrolière. Plusieurs tribus indigènes d’Amérindiens ont été expulsées de leur terre qui abritait de nombreuses espèces végétales et animales. Ce n’est malheureusement pas un cas isolé, plusieurs zones protégées en Équateur ont dernièrement été frappées par une déforestation massive. Pour limiter la dégradation forestière, un programme de conservation à grande échelle, financé par le Ministère équatorien de l’Agriculture et de l’élevage, les organismes environnementaux locaux ainsi que les communautés autochtones, a été lancé en 1992 sur la région du parc Yasuni ainsi que sur d’autres zones protégées du pays. Ce projet consiste à augmenter la capacité des agences équatoriennes à protéger les ressources, à encourager leurs usages non destructifs et valoriser l’écotourisme. Souhaitant élargir les zones protégées, le gouvernement équatorien a souvent modifié la taille et la forme du parc Yasuni. Par décrets gouvernementaux en 1990, une grande partie du parc a été cédée à la réserve Waorani.

Aujourd’hui

Le parc national de Yasuni se niche en Amazonie équatoriale, dans la partie nord-est de l’Équateur. Il se trouve dans les provinces d’Orellana, de Pastaza et à environ 250 km de Quito la capitale. La constitution topographique du parc est plutôt douce. Elle se compose d’une zone forestière et de plaines alluviales avec un relief légèrement vallonné entrecoupé de grandes plaines marécageuses. La région où elle se trouve est traversée par les rivières Napo et Pastaza, les deux principaux systèmes fluviaux de la partie nord-est de l’Équateur. Les communautés Huaoranis sont les principaux habitants de cette zone. Le parc constitue également une étape incontournable pour *l’écotourisme communautaire en Équateur. Il vous permet de découvrir le *mode de vie traditionnel des indigènes* qui s’appuie essentiellement sur des pratiques ancestrales. Bien que certains membres de la communauté locale commencent à abandonner leur tradition en raison de l’exploitation pétrolière, l’ensemble de la tribu reste fidèle à sa culture.

Excursions au parc national de Yasuni

Compte tenu de la grandeur et de l’importance de la biodiversité du parc, les excursions sont le meilleur moyen de bien profiter de la visite. Les excursions peuvent durer entre 2 et 3 jours et comprennent plusieurs itinéraires et activités touristiques. Pour que vous puissiez repérer et voir l’ensemble de la faune et flore de la réserve, il vous sera nécessaire de faire l’excursion en canoë-kayak à travers les canaux d’eau noire. Au programme : randonnées dans la jungle, tour d’observation, promenades nocturnes, visites des perroquets et super expérience culturelle au centre culturel de Napo. Certaines lodges vous proposeront également d’observer différentes types d’oiseaux comme l’ara, les toucans et d’autres espèces colorés. L’itinéraire des excursions peut être combiné avec une visite des lagunes de Anango, Panacocha, Jatuncocha et Garzacocha sans oublier la rivière Tiputini. Il est aussi possible de se rendre à la station de recherche de l'Université Catholique PUCE.

Une biodiversité incroyable

Le parc national de Yasuni est la plus grande et la plus importante aire protégée d’Équateur. Les scientifiques, notamment les botanistes et les ethnobotanistes qui y ont effectué un inventaire considèrent qu’il figure parmi les réserves les plus riches en biodiversité au monde. Pour la population qui vit à l’intérieur de la zone, le parc est une immense réserve de ressources génétiques. Non exhaustif, l’inventaire de la faune sur le parc a révélé environ 200 espèces de mammifères, 610 d’oiseaux, 111 d’amphibiens, 107 de reptiles et 268 de poissons. Le parc abrite aussi près de 51 espèces endémiques confirmées dont certaines sont très rares et/ou menacées comme certaines espèces de chauve-souris. Lors de votre passage, vous pourrez y rencontrer des dauphins roses, des caïmans, des tortues, des raies, des mangoustes, des perroquets, des singes, des reptiles, des jaguars, des tatous, des loutres géantes et bien d’autres espèces rares. Le parc national de Yasuni se compose de forêts primaires humides. Sa végétation est formée par environ 4000 espèces de plantes à fleurs et d’arbres. Certaines espèces endémiques sont confirmées par la communauté locale et le statut UICN est en état de menace/de vulnérabilité. Le parc est aussi riche en champignons, bryophytes, lichens, algues et bactéries photosynthétiques. Il recèle également de nombreuses plantes utiles pour la médecine. Des plantes spécialement utilisées dans la fabrication des pirogues (comme Cedrelinga Catenae Formis) y sont également présentes.

Climat

La réserve biosphère de Yasuni culmine entre 200 à 350 m d’altitude. Cet emplacement favorise un climat extrêmement humide. La température moyenne annuelle oscille entre les 15° et 38 °C avec des précipitations annuelles de 2 425 mm. Il est donc très rare que la pluie reste absente pendant plus de 10 jours de suite. C'est pourquoi certaines parties de la forêt sont inondées en permanence. En revanche, la région connaît une période moins humide entre les mois d’août et février.

Comment s’y rendre ?

Depuis Coca, il est très facile de rejoindre le parc national de Yasuni en suivant la rivière Napo.

9 photos

Bonjour

Je suis Carole de "Aventure Ecuador". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+593 (2) 2869400