Tena

Située à la confluences des fleuves Tena et Pano, Tena est la capitale de la province de Napo en Amazonie. Tena est une ville tranquille où il fait bon vivre. Les voyageurs s'y rendent principalement pour profiter de son emplacement avantageux pour partir en excursion dans les forêts luxuriantes alentours.

Histoire

La ville de Tena fut fondée en novembre 1560 par des explorateurs missionnaires espagnols. Au début, elle n'était qu'un simple camp de base pour assurer les échanges entre le Brésil et l’Équateur. Les transports fluviaux était relativement facile jusqu'au Brésil avec la rivière Pano et Tena qui traversent la ville.

La commémoration de la fondation de la ville est célébrée chaque année le 15 novembre avec des concerts et des événements communautaires.

Tena aujourd’hui

Situé à 190 km au sud-est de Quito, Tena est la capitale de la province de Napo en Équateur. Plus de 58 % de ses habitants sont issus du tribut indigène, le kichwa (Quichua). Sa population active représente 32 % de sa population totale et œuvrent principalement dans les activités agricoles. La majorité des habitants de la ville sont appelés les tenense, un nom espagnol donné par San Juan de los dos rios de Tena.

Sa situation géographique à la confluence des grands fleuves Tena et Pano, en fait stratégiquement un centre commercial important pour l'Equateur, qui utilise son réseaux fluvial pour commercer avec le Brésil par exemple.

Tena était un important spot pour l'écotourisme mais malheureusement, la déforestation dû aux plantations de café, de cacao, de manioc ou encore de maïs tentent à faire disparaître toute la végétation. Le problème touche également les animaux sauvages qui peuplent la jungle : singes, jaguars, oiseaux et même insectes voient aujourd'hui leur environnement diminuer et sont par conséquence en danger d'extinction.

Séjourner à Tena

Localisée à la lisière des Andes, Tena est principalement saluée par ses paysages entourés de collines boisées, de forêts tropicales et des deux rivières. Les activités touristiques de la ville se concentrent donc autour des randonnées, du rafting et du kayak.

À une quinzaine de kilomètres se dévoile une jungle luxuriante. Bien que certaines zones soient touchées par la déforestation, certaines communautés Quichua espèrent que le tourisme vert pourra permettre de protéger les forêts primaires, habitats naturels de la biodiversité locale, et transformer ces zones boisées en espaces naturels. Pour développer leurs activités, ces communautés présentent avec plaisir aux voyageurs la faune et flore qui peuplent la jungle.

Les rivières de la ville possèdent une réputation quasi légendaire pour les amateurs de rafting. Elles ont accueilli en 2005, le Championnat du monde de rafting. Vous pourrez sans mal vous adonner au rafting dans les eaux vivent de la région de Tena.

En suivant les fleuves Tena et Pano qui débouchent dans le fleuve Amazone, vous pourrez vous prélasser sur quelques plages comme celles de Rancho Alegre, Cocha del Cementerio ou Dos Rios.

En attendant les excursions dans la jungle

Tena est une ville calme où il est agréable de se reposer un peu avant de partir en excursion dans la jungle. Au centre-ville, Tena possède un jardin botanique connu sous le nom de « Amazonian Isla Park ». La majorité des excursions vers la jungle profonde de l’Amazonie partent du parc. Le jardin abrite un zoo présentant plus de 200 espèces d'animaux dont certains sont très rares et en dangers d'extinction. L'Amazonian Isla Park offre également une jolie vue dégagée sur les volcans Sumaco, Revenador et Sangay, les plus importants volcans de l’Équateur.

Pour apprendre davantage sur la forêt amazonienne et connaître la biodiversité locale, rien de plus intéressant que de visiter la station biologique de Jatun Sacha. Cet endroit est la deuxième plus grande organisation de conservation en Équateur. Il mène continuellement des recherches sur la forêt et applique une série de projets de développement durable et de protection de la forêt. Grâce à un certain nombre de programmes et d’expositions, la station offre à ses visiteurs une perspective éducative de découvrir la biodiversité locale.

Vous pourrez également vous autoriser une petite visite de la caverne de Jumandi qui fait partie des meilleures attractions touristiques de la ville de Tena. Le site se trouve à 20 minutes de la ville et peut être accessible en bus ou en taxi.

Outre les paysages naturels, la ville de Tena possède quelques sites d’attractions, de quoi charmer les touristes qui sont d’habitudes de passages dans la ville. Au confluent de ses deux rivières, elle présente un pont piéton qui réunit les deux rives de la ville, connu localement sous le nom de « el puente peatonal ». Une statue du Jumandy se dresse également, à l’entrée de la ville, pour accueillir ses visiteurs. Jumandy a courageusement mené un soulèvement contre les Espagnols en 1578 et par la suite a été exécuté.

Climat

La ville se perche à plus de 598 m d’altitude. Entouré de forêt, la ville est en humidité constante et enregitre des pluies tout au long de l’année. Selon la classification de Köppen-Geiger, elle bénéficie d’un climat océanique chaud sans saison sèche. Sur l’année, les précipitations sont en moyenne de 322,3 mm. Avec 6,4 mm, le mois de juillet est le mois le plus sec. Ce qui implique que les mois entre aout et septembre sont la période la plus favorable pour visiter la région.

Pendant le mois le plus chaud de l’année qui est en novembre, la région connait une température moyenne de 14,2°C.

Comment s’y rendre ?

La ville de Tena est accessible par voie terrestre, fluviale ou aérienne.

Bus

Les routes qui relient la ville vers ses différentes communes comme Pano, Talag, Puerto Napo, Puerto Misahualli et Ahuano sont tout asphaltées. L’accès aux diverses attractions touristiques de la région est ainsi devenu plus facile.

Reliée par une route en pavée, Tena se trouve à 6 h en bus depuis Quito, la capitale de l’Équateur. Suivant cette route, des bus réguliers partent de Tena en destination de Baeza. Ces bus se remplissent rapidement, en particulier les vendredis et dimanches. Pour tout prévoir à l’avance, il convient donc de faire au préalable une réservation de places.

Avion

L’aéroport de Tena est construit en dehors de la ville. Il s’agit d’un petit aéroport pour des vols commerciaux.

5 photos

Bonjour

Je suis Carole de "Aventure Ecuador". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+593 (2) 2869400