Le Volcan Reventador

Situé entre la province de Napo et Sucumbios, à 50 km du canton d’El Chaco, dans la paroisse de Gonzalo Diaz de Pineda, Reventador est l’un des volcans les plus actifs d’Équateur. L’ensemble du site témoigne de l’impact des catastrophes naturelles : notamment des mouvements volcaniques sur la nature. Les scientifiques, les alpinistes et les touristes férus de nature sauvage considèrent cet endroit comme étant une destination incontournable de la jungle amazonienne.

Histoire

Le nom du volcan est tiré d’une légende ancienne racontant l’histoire d’un jeune homme qui s’était incrusté à une fête du village au pied de la montagne. Surnommé « The Reventador », ce garçon se serait aperçu que tous les invités étaient des fantômes et que l’organisateur était le diable en personne. En essayant de fuir, il tomba dans le cratère de la montagne. L’explosion envoya ainsi un bloc de pierre qui écrasa le diable. Alors, ce dernier jura qu’il aurait sa vengeance sur le garçon. Depuis, à chaque grondement du volcan, les habitants aux alentours disent que le diable veut se venger du dit Reventador. Le volcan Reventador fut découvert par un américain appelé JH Sinclair en 1929 lors de son expédition dans la région de Coca. Malgré les mauvaises conditions météorologiques persistantes empêchant les observations visuelles directes, certains scientifiques arrivèrent tout de même à s'y rendre. Les volcanologues Hantke et Parodi firent plusieurs rapports d’éruptions en 1966. Jusqu’à ce jour, le volcan a à son compte au moins 16 éruptions. La dernière remonte en juillet 2017.

Aujourd’hui

Le volcan Reventador s’élève à plus de 3600 m d’altitude au milieu d’une ancienne ruine qui s’étend sur plus de 17 km et s'ous'ouvre vers l’est du bassin de l’Amazonie. Il s’agit d’un petit stratovolcan de 200 m composé de deux structures : la première est formée par un ancien cratère qui a subi deux effondrements sectoriels et la seconde est formée d’un cône qui s’est développé à l’intérieur. Situé dans la zone sub-andine, le volcan Reventador produit principalement des laves andésites et des andésites basaltiques. Il émet de petites éruptions stromboliennes d’une hauteur de 3500 m et du magma qui se transforme en rochers. Il est encore possible d’y découvrir plusieurs coulées de lave récentes ou celles de la précédente éruption. Les coulées de boue, de lave et de pyroclastique ont donné naissance à la plaine est du volcan. Les coulées se déversent dans la rivière Quijos.

Les excursions au volcan Reventador

En général, la zone du volcan Reventador propose deux catégories d’excursions : une promenade dans la zone entourant la base du volcan et la seconde suit l’itinéraire jusqu’au sommet du volcan. Pour les deux itinéraires, il est conseillé de toujours partir avec un guide local à cause du mauvais état du sentier, de l’éloignement de la région et des pistes difficiles d’accès. Pour grimper jusqu’au sommet du volcan, il faut compter environ 3 à 5 jours pour un aller-retour. La montée vers le sommet comprend le passage sur une coulée de lave épaisse ou sur une boue potentiellement glissante et continue suivant une terre couverte de mousse jusqu’à un ancien lit de lahars. Pour le plus grand plaisir des alpinistes, le volcan dispose d’une pente raide avec un terrain volcanique encore à l’état sauvage.

La riche biodiversité du Reventador

L’excursion dans la région du Reventador comprend également une promenade à la base du cône. Le trajet dure environ 4 heures et passe dans la partie inférieure de la réserve écologique de Cayambe Coca et traverse une végétation dense. En outre, vous pourrez aussi y trouver d’autres attractions naturelles : les « cavernes des tayos » sont les plus célèbres. Si vous voulez découvrir et apprécier davantage la biodiversité, il est aussi possible de camper sur place. Vous pourrez rencontrer des peuples indigènes ou admirer des plantes sauvages (orchidées, broméliacées, etc.) Avec ses jungles isolées, le Reventador est un havre de paix pour une flore et faune diversifiée. Sa biodiversité constitue une autre attraction pour les touristes en quête de destinations riches en biodiversité. Quant à sa faune, elle est spécialement formée par des espèces animales rares ou menacées. Lors de votre passage, vous pourrez y croiser un tapir, des agoutis ou guatusa, des jaguars ou un tigrillo. Plusieurs espèces considérées comme des espèces menacées habitent également la région dont l’ours à lunettes, le Tapirus pinchaque et la Lontra Longicaudis. ** L'observation du coq de roche péruvien ou "gallo de la peña" ** est également une importante attraction de la région. Il s’agit d’un bel oiseau au chant particulier. Les femelles dorment dans les rochers alors que les mâles vivent dans les arbres. Pour bien observer ces oiseaux, le meilleur moment se situe entre les mois de mars et mai. Vous pourrez alors assister à la parade nuptiale pendant laquelle, les femelles accompagnent environ 30 mâles à leur perchoir et commencent un rituel d’accouplement.

Le climat

La région du Reventador est dominée par un climat de type montagnard et équatorial. La température est très agréable et oscille entre 17°C et 22 °C. En revanche, il faut s’y rendre pendant la saison sèche (entre janvier et mars) pour bien profiter des promenades. Pendant la saison des pluies, les nuages et la boue rendant la visibilité mauvaise et les accès plus difficiles.

Comment s’y rendre ?

Pour rejoindre le volcan Reventador, il est plus pratique de se rendre tout d’abord à la cascade de San Rafael. Depuis Quito qui se trouve à 90 km, les bus partent vers 7 h du matin suivant la route Quito-Lago-Agrio jusqu’à la cascade.

5 photos

Bonjour

Je suis Carole de "Aventure Ecuador". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+593 (2) 2869400