Visiter Quito : que voir et que faire dans la capitale équatorienne ?

Visiter Quito : que voir et que faire dans la capitale équatorienne ?

05 oct. 2020

Connue dans le monde entier pour être plus ou moins située sur la latitude 0, Quito est la capitale équatorienne. Les visiteurs apprécient particulièrement ses nombreuses rues pavées de charme, ses impressionnants édifices religieux et ses nombreux bâtiments d’architecture coloniale.  Pour vous aider à organiser votre voyage en Equateur, on vous livre la liste des choses à voir et à faire lors d’une visite à Quito.

Place de la Independencia

  Visiter Quito : que voir et que faire dans la capitale équatorienne ?  

Également appelée Plaza Grande, la Place de l’Indépendance est l’endroit idéal pour commencer la visite du centre-ville de Quito. Sur la place, vous pourrez visiter le Palacio de Carondelet (le siège du gouvernement de l’Équateur), la Catedral Metropolitana (une cathédrale de style gothique- mudejar), le Sagrario (une grande chapelle daatant du 17ème siècle) et le Palais de l’archevêché. L’occasion de flâner dans les petites ruelles autour et découvrir l’architecture coloniale de la ville.

La Compañía de Jésus

  Visiter Quito : que voir et que faire dans la capitale équatorienne ?  

A deux pas de la Plaza de la Independencia, ne loupez pas la Compañia de Jesus. Considérée comme l’une des 7 merveilles de l’Équateur, cette église fait partie des sites à ne pas manquer lors d’une visite à Quito. Construite entre le 17 et 18ème siècle par les Jésuites, elle impressionne par son architecture baroque et son intérieur hautement décoré. Pour vous donner une idée, la nef haute de 26 mètres, est généreusement décorée de feuilles d’or et de bois sculpté dans un style mudéjar. L’intérieur recèle notamment de nombreuses œuvres de grands artistes de l’époque. On vous recommande une visite guidée afin de ne louper aucun de ses mystères architecturaux.

La Iglesia et le Convento de San Francisco

  Visiter Quito : que voir et que faire dans la capitale équatorienne ?  

Rendez-vous sur une autre place de Quito pour découvrir l’une des plus anciennes églises de la ville : La Iglesia et le Convento de San Francisco. Construite en 1535 par des moines franciscains, sa construction s’acheva 70 ans plus tard. Composé de 13 cloîtres, 3 églises et une grande cour, c’est le plus grand complexe architecturale colonial d’Amérique latine. Le maître-autel est un parfait exemple de sculpture baroque, le toit quant à lui rappelle les influences mauresques. Sur l’autel, trône l’icône de la ville : la Virgen Alada de Quito (la vierge ailée de Quito), sculptée par Bernardo de Legarda en 1734. Au total, l’église abrite 3500 œuvres d’art colonial.

Basílica del Voto Nacional

  Visiter Quito : que voir et que faire dans la capitale équatorienne ?  

Pour finir les visites religieuses, ne passez pas à côté de la Basílica del Voto Nacional. Si sa construction est récente (elle a commencé en 1883 et fut achevée en 1924), son architecture n’en est pas moins impressionnante. Elle est d’ailleurs la plus grande basilique néo-gothique de l’Amérique latine ! Vous serez étonné par ses nombreuses gargouilles reprenant les formes d’animaux de la faune équatorienne. La clé du spectacle ? L’accès à l’horloge au sommet de l’une de ses tours pour obtenir une vue panoramique sur toute la ville. Attention toutefois aux personnes souffrant de vertige : les escaliers sont raides !

La colline d’El Panecillo et la Vierge de Quito

  Visiter Quito : que voir et que faire dans la capitale équatorienne ?  

Vous aimez les points de vue ? Direction la colline du Panecillo! Signifiant littéralement ‘petit pain’ en espagnol, El Panecillo est une colline dominant la ville de Quito. Située à 3035 mètres au-dessus du niveau de la mer, le panorama permet d’observer le paysage environnant et d’admirer tous les clochers des églises que compte la capitale. Sur  la colline, vous trouverez également la sculpture de la Vierge du Panecillo, considérée comme la protectrice de Quito. Réalisée par l’artiste espagnol Agustín de la Herrán Matorras, cette réplique de la Vierge de Quito se compose de plus de 7000 pièce d’aluminium, ce qui en fait la plus haute statue en aluminium du monde !

Florine Dergelet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Carole de "Aventure Ecuador". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+593 (2) 2869400