Chordeleg

Chordeleg est une localité équatorienne pittoresque nichée au cœur des montagnes et des collines de la province d’Azuay. Les ateliers d'orfèvrerie, et surtout le travail en filigrane fin, fait de fils d'or et d'argent, ont fait de cette ville une étape touristique majeure en Equateur. Ville paisible, agréable et propre, Chordeleg assure une belle et intéressante promenade lors de votre circuits !

Plongeon dans l’histoire de Chordeleg

Situé à 45 km de Cuenca et environ 5 km de Gualaceo, ce petit village, érigé sur la cime d'une montagne serait, aux dires de certains habitants, le plus vieux lieu de culte d'Amérique du Sud.

Durant la période de la conquête Inca, la ville portait le nom de «Chorro de Oro». C’est seulement à l’ère de l’Inca-Canari qu’elle prit le nom de Chordeleg. Le mot Chordeleg se découpe en deux parties : Choc ou Shor siginifiant « fosse » (ou " sépulture ") et deleg, signifiant « plaine ».

Au final, Chordeleg veut dire « plaine ou champ de la sépulture ». Cette localité fut appelée ainsi en raison des tombeaux des rois Canaris s’y trouvant. En fait, la culture « cañari » a prospéré à Chordeleg pendant la période Tacalshapa II (en 500 apr. J.-C.).

Chordeleg continue, jusqu’à aujourd’hui, d’appliquer le système de guildes, qui fut établi pendant la période coloniale espagnole. C’est un système qui obligeait chaque localité, et ainsi que ses habitants, a développer une spécialisation. Pour Chordeleg, ses habitants étaient en majorité des métallurgistes.

Chordeleg, qui devint un canton seulement le 15 avril 1992, était aussi à l’origine du festival annuel de Candonga, lancé en 2011. Ce festival était conçu pour promouvoir l'artisanat local, mais aussi pour favoriser le partage de savoir-faire traditionnel entre les artisans.

Chordeleg aujourd’hui

Chordeleg, peuplée aujourd’hui de 14 568 habitants, est une petite ville du sud de l'Équateur, culminant à 2 390 m. Elle se démarque par la fabrication de manière artisanale de métaux précieux, mais aussi de chaussures, de poterie et du tissage de paille de toquilla. Grâce à ces quatre secteurs d’activités, 66% de la population est active, dont 58% sont des femmes artisantes.

À travers l’artisanat local, la ville met en relief les héritage s issus des civilisations cañari et espagnoles, et en même temps, elle préserve ses traditions culturelles. Aujourd'hui, les artisans développent des initiatives liées à un plan de développement du tourisme. Cela se manifeste à travers les nombreuses joailleries et boutiques artisanales ouvertes un peu partout dans la ville. Les boutiques artisanales sont ouvertes de 9 h à 12 h 30, puis de 15 h à 19 h, du lundi au samedi.

Mais ce qui fait réellement le charme de cette ville unique ce sont leslustres de chandelier, de style espagnol, en filigrane. Ils sont remarquables dès votre entrée dans la ville.

Chordeleg, un authentique village d’art et d’artisanat

Chordeleg est un canton équatorien, reconnu pour la grande qualité des œuvres artisanales réalisées depuis des milliers d'années par ses habitants. Ces œuvres sont bien souvent réalisées en argile, en métaux précieux ou en châle de paille.

Devenue très touristique, grâce à ses ateliers d'orfèvrerie et de céramique (en particulier des miniatures), cette bourgade compte autant de magasins d’artisanat que d’habitations. L'art de fabrication traditionnelle, via le filigrane aux motifs contemporains en or et en argent, requiert l’utilisation de fils fins pour former des bijoux délicats.

D’ailleurs, chaque dimanche, le village accueille un m arché d’art et d’artisanat unique en son genre. Les objets d'art et d'artisanat vendus sur les étals comprennent des bijoux en filigrane d’or ou d’argent, des sculptures sur bois, des poteries, des chapeaux de panama, des broderies faites à la main et des tissus.

Si vous avez manqué le célèbre marché du dimanche, certains artisans vous accueillent chez eux ou dans leur boutique. C’est l’occasion d’admirer le travail extrêmement raffiné et habile qu’effectuent ces artistes.

Le prix de chaque réalisation est en adéquation avec la difficulté de réalisation du motif, mais aussi du poids de l'argent. Par ailleurs, sachez également que si vous achetez plusieurs articles et payez en espèces, il est important de bien négocier les prix.

Voyage culturel à travers Chordeleg

Chordeleg est avant tout célèbre pour le savoir-faire ancestral de ses habitants, comme en témoigne le grand nombre de joailleries et boutiques artisanales s’y trouvant. Mais la ville a d’autres atouts favorisant une exceptionnelle aura culturelle.

Sur la place centrale se trouve un petit musée, connu sous le nom de Chor deleg Community Museum. Aujourd'hui, il se transforme en un centre municipal d'interprétation. Fondé en 1983, ce musée met en relief, via des expositions d’objets archéologiques, l’histoire et la culture de Choderleg, depuis l’époque aborigène ou préhispanique jusqu’à l’ère de la culture populaire.

Profitez de ce passage au musée municipal pour voir le symbole de Chordeleg, Une impressionnante boule d’oreille. Mesurant environ 1,80 m de haut sur 1m de large, cette boucle d'oreille de forme pyramidale a été conçue en filigrane. A ce titre, il a fallu 18 000 000 de grammes d’argent pur (AG) et environ deux mois pour concrétiser ce chef-d’œuvre.

Ne manquez pas non plus la magnifique église de couleurs verte et jaune surplombant son centre de la ville. Dans les alentours de la ville, on peut visiter les ruines de Llaber Inca, un site archéologique servant de mirador sur toute la ville.

Chordeleg, propice pour se ressourcer

Chordeleg, ville perchée dans les montagnes des Andes, est le meilleur endroit pour des randonnées en pleine nature. À 10 mn du pittoresque centre-ville se trouve un magnifique parc pour se détendre.

Egalement, à 45 minutes du centre paroissial de San Martín de Puzhio se trouve Tasqui, l’une des principales sources d’approvisionnement en eau de Chordeleg. La beauté du paysage, mais aussi la richesse de la flore et de la faune encore préservées dans leur état le plus pur, rendent ce site incontournable pour du tourisme nature.

Et à 25 km de Chordeleg, près du mythique Cerro Fasayñan se trouve une cascade puisant sa source dans les parois rocheuses des montagnes. Elle est entourée par une forêt primaire et des ruisseaux. Pour y arriver, il faut prendre son véhicule jusqu’au centre paroissial.

Le climat à Chordeleg

Chordeleg offre un climat chaud et tempéré. De fortes averses peuvent s’abattre sur la ville, même durant les mois les plus secs. Les précipitations restent assez importantes dans la ville, s’élevant ainsi en moyenne à 820 mm. Quant à la température moyenne annuelle, elle affiche 16.4 °C.

Chordeleg subit deux saisons : pluvieuse et sèche. La saison des pluies se situe entre janvier et mai. La saison sèche va de juin à décembre. Avec 17°C, février est le mois le plus chaud de l'année. Le mois de juillet est le plus froid de l'année, avec 15.3 °C.

Comment y aller ?

Pour vous rendre à Chordeleg, depuis Cuenca, prenez un bus au terminal terrestre. Un aller simple coûte 45 cents par personne, pour un trajet d’une durée d’une heure environ. En cours de route, ne manquez pas les belles vues donnant sur les vallées verdoyantes.

La distance entre Gualaceo et Chordeleg de 3 km. Le coût de la course (en taxi) se situe entre $10 et $13 pour 5 min de trajet environ. Des services de bus, au départ de la station de Gualaceo, desservent aussi ces deux villes tous les 15 minutes, et cela quotidiennement. Le trajet prend approximativement 10 min.

3 photos

Bonjour

Je suis Carole de "Aventure Ecuador". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+593 (2) 2869400